Kokeshi poupées japonaises rouges

Interview d’une maman japonaise expatriée en France

Passionnées d’artisanat et de belles matières, nous ne pouvions pas faire l’impasse sur les jeux et jouets japonais. Ce pays, pour protéger ses savoir-faire ancestraux, a instauré le principe, merveilleux à nos yeux, des artisans nommés Trésor nationaux vivants. Visite guidée des jouets d’antan au Pays du Soleil Levant.

Dès lors, il ne pouvait pas en matière de jouets être dépourvu d’objets d’intérêt…  Comme un voyage au Japon n’était pas envisageable dans l’immédiat, l’interview d’une maman japonaise nous a semblé une excellente façon d’aborder l’univers de l’enfance dans ce pays de tradition millénaire. Nous compléterons ultérieurement avec des reportages sur place de notre correspondante !

Natsuki, dont le beau prénom annonce l’arrivée de l’été, est musicienne. Maman de préadolescents élevés pour partie au Japon et pour partie en France, elle est très sensible au beau. Elle s’évertue à préserver ses enfants de la déferlante des jeux vidéos, pierre angulaire de la culture japonaise moderne.

Autour de la traditionnelle tasse de thé vert fumant, elle a remonté les ans pour nous. Elle évoqué ses souvenirs d’enfance et de jeune maman, évoqué les habitudes de sa propre mère. Que nous a-t-elle fait découvrir qui pourrait vous inspirer pour vos propres enfants ? C’est ce que nous allons voir…

Japon d’hier et Japon d’aujourd’hui : l’impact de la sociologie, de la géographie et de l’histoire sur les jouets des petits japonais

C’est désormais un poncif que de rappeler l’exiguïté du territoire des villes japonaises, coincées entre la mer et la montagne. Cette exiguïté est aussi, par conséquent,  celle  des appartements dans lesquels grandissent les enfants japonais. Nous n’étions donc pas vraiment étonnées que Natsuki nous présente beaucoup de petits objets. Souvent fort bien travaillés, ils sont le plus encore fréquemment fabriqués dans de belles matières traditionnelles. Pourtant, ce qui nous a surprises, c’est le caractère simple et immédiat de ces jouets. Beaucoup sont proches de nos jeux de cours d’école traditionnels que les modes ne cessent d’exhumer … Étrange ironie que de voir nos récréations envahies de cartes de héros japonais de dessin animé. Les petits japonais s’exercent quant à eux avec passion au Kendama … héritier de notre vieux Bilboquet !

Nous ferons toutefois l’impasse dans cet article sur la vague relativement récente à l’échelle de l’histoire de ce pays du Kawaii et la déferlante de jouets associés.

Cette mode renvoie peu ou prou à l’américain « cute ». Elle est sans doute le fruit des soubresauts économiques et sociaux que le Japon a traversé ces vingt dernières années. Elle nous évoque plutôt, sous des dehors ludiques et souriants, le masque désespéré d’une génération sans avenir. Avec un sourire artificiel cousu sur le visage, elle confine peut-être davantage à une perte de sens et de repères.

Jouets japonais traditionnels en bois, tissu ou papier : ou comment occuper votre enfant pendant des mois avec des jouets tout simples et développer son adresse et sa persévérance

Take tombo ou la « libellule de bambou »

Nous avons tout d’abord été touchées par l’humilité de ce premier jouet japonais. Une simple hélice en bambou qui correctement exécutée et mise en rotation s’envole à la verticale… selon le principe de l’hélicoptère. Voici un jouet ingénieux, fabriqué en un matériau tout simple et une idée de bricolage en famille à peu de frais.

Taketombo jouet japonais bambou

Mame ohagki ou le jeu des haricots

Les haricots rouges ou Azuki sont un classique de l’alimentation japonaise. Ce jeu se joue à deux. Il s’agit de transvaser à l’aide d’une paire de baguettes des haricots secs dans une coupelle. Et ce, le plus rapidement possible ! Ce jeu, dont il existe des versions en bois ou en plastique, peut tout simplement se jouer avec de vrais objets et exercera l’habileté manuelle des tous petits. On retrouve à l’oeuvre une logique qui n’est pas sans rappeler les principes des activités Montessori. Après le jeu, rien ne vous empêche de les jeter … à la casserole pour un voyage culinaire cette fois-ci !

jeux haricots baguettes japonaises mame ohagkijeux haricots mame ohagki

Le Kendama ou le bilboquet japonais

Nous avons ensuite eu la chance d’assister à une petite démonstration de cette version japonaise du bilboquet. Le Kendama est une tige de bois pointue reliée à une boule par une ficelle, flanquée de deux coupelles. Ce jeu qui signifie littéralement l’épée à la main, ne cesse de faire parler de lui. La mode semble arriver en Europe après avoir déferlé sur les Etats-Unis où les compétitions se multiplient. Vos enfants pourront s’exercer des heures durant avec ce jouet japonais simple mais aux possibilités de défi illimitées.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site : https://mon-kendama.com/ où l’on vous confirmera que : « Le Kendama apprend la coordination cérébrale et motrice, la coordination entre les yeux et les mains. Et qu’il favorise la concentration et la persévérance ». Bref … un jeu parfait, non ?

Kendama bilboquet japonais

Daruma Otoshi

Peut-être avez-vous déjà entendu parler ou possédez-vous même une petite figurine de Daruma. Ce petit personnage généralement de couleur rouge sans bras ni jambe est en effet un souvenir japonais bien courant. Il constitue une sorte de petit génie propitiatoire traditionnel d’origine bouddhique. Dans ce jeu, il surmonte une pile de cinq palets de bois multicolores. Il s’agit de frapper les palets avec un petit marteau pour les faire tomber sans que Daruma ne tombe sur le sol.

Daruma_otoshi jouet japonais bois

Les jeux de papier et de tissus

L’origami

Ce n’est un secret pour personne que les Japonais apprécient le travail du papier. On pense notamment au fameux washi réalisé de façon traditionnelle à partir de feuilles de mûrier.  Nous avons cependant été fort surprises d’apprendre que même les fils de Natsuki se passionnaient pour ces pliages aux possibilités infinies. Certains enfants japonais maîtrisent ainsi une grande variété de pliages. À faire pâlir de honte nos pauvres bateaux et autres cocottes en papier ! Offrir un origami est, au Japon, une marque toute simple d’amitié.

papier Washi japon origami

Les Kami fusen

Ces ballons se présentent sous forme pliée. En soufflant dedans, le papier de riz ciré se déploie et une forme amusante, souvent une tête d’animal, apparaît. Très légers, ces ballons sont à la fois des jeux et des objets de décoration de fête. On peut en faire des guirlandes par exemple. Apparus à la fin du XIXe siècle, la légende voudrait qu’ils aient été créés par des femmes de pêcheurs. Et peu à peu adoptés comme jouets par de nombreux enfants. Leur industrialisation daterait des années 1920.

Un Ote dama pour les tout petits

Avez-vous déjà passé des heures à observer votre petite dernière apprivoiser le pouvoir de ses mains ? En transvasant inlassablement un objet entre deux bassines ? Ou bien encore en remplissant et vidant un sac sans discontinuer ? …Les mamans japonaises également. Parce que ce besoin des 12/18 mois est universel, elles ont mis au point un jeu tout simple : le Ote Dama. Littéralement la balle qui tient dans la main. On en trouve aujourd’hui des tout faits. Il s’agit de petites balles remplies de haricots secs et découpées dans des tissus chatoyants. Des chutes de kimono par exemple. Ces balles sont enserrées dans un petit sac assorti fermant avec une ficelle coulissante… un jeu élémentaire et tout à la fois raffiné. Ce jouet traditionnel japonais peut parfois devenir précieux par la richesse des tissus utilisés pour son exécution…

Voici une occupation calme pour les plus petits. Aujourd’hui, les fans de patchwork multiplient les tutoriels pour donner aux balles les formes les plus réjouissantes. Vous en trouverez pléthore sur Internet.

Otedama jouet pour bébé japonais

Les Temari :  jouets traditionnels et en réalité de véritables œuvres d’art en fils

Ces balles traditionnellement offertes aux enfants avant l’apparition du caoutchouc sont aujourd’hui de véritables œuvres d’art. Confectionnées à partir de chutes de tissus de kimono elles aussi, elles sont agrémentées de motifs brodés. De plus en plus complexes et codifiés, ces motifs en font de somptueuses décorations et un cadeau d’exception. De quoi passer de jolis moments de détente à laisser son regard se perdre dans ces entrelacs délicats. Nous vous laissons juger avec ce petit film …

Nous voici rendues au terme de ce petit et non exhaustif panorama des jouets japonais… Et oui vous vous attendiez peut-être à trouver le jeu du Mikado dans la liste … eh bien non ce jeu n’a de japonais que le nom nous confirme Natsuki que nous remercions sincèrement pour cet échange autour de ses souvenirs et ces belles découvertes que nous pouvons ainsi partager avec vous !

Temari ball jouet japonais tissu artisanat japonais

Et pour finir, il ne reste plus qu’à offrir ces petits cadeaux venus du pays du soleil levant à vos enfants rien de tel que le Furoshiki !

Vous avez craqué et acheté, rapporté ou fabriqué un tel jeu pour votre enfant ? Alors allez jusqu’au bout et surprenez-le en lui offrant ce présent emballé à la manière japonaise traditionnelle : dans une belle pièce de tissu.

Cette technique d’emballage soignée était tombée en désuétude, mais les préoccupations écologiques à l’encontre notamment des sacs en plastique si dévastateurs pour nos océans, tendent à les remettre au goût du jour au Japon. Pour une idée précise, allez-voir :

comment plier mon furoshiki

Et tant qu’à faire, offrez votre cadeau à la mode japonaise : avec les deux mains !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *