Jouets éco responsables : redécouvrir les appeaux

Jouet éco responsable : le terme est à la mode. Et désigne principalement les conditions de production des jouets ou leur composition. Mais derrière ce terme, on peut lire une autre réalité. Celle de l’importance de revenir à la nature par le jeu et le jouet. De se connecter à l’environnement à travers ses jouets. Avec des appeaux à oiseaux par exemple. Des passionnés tiennent ce pari depuis plus de quarante ans. Ils s’appellent Quelle est belle company, et sont installés entre Montpellier et la Drôme provençale.  Portrait. Et comme souvent, avant, un détour par l’histoire …

Jouet éco-responsable : retour aux origines

Le jouet : des matières naturelles et éco responsables pendant des siècles

Ne l’oublions pas, le jouet suit l’histoire des techniques et de l’industrie du monde des adultes. Présent dans les sociétés humaines depuis l’Antiquité ou presque, le jouet est fait de bois, de laine, de tissu, d’argile, d’os, de pierre, de papier, de verre, de cire… (pensons à la poupée qui fond au soleil de Sophie, dans les récits de la Comtesse de Ségur). Plus tardivement de métal. Et encore plus tardivement « seulement » de plastique. 

Jouet et nature : une longue histoire … d’imitation

Instagram n’a rien inventé. Non rien, je vous jure. Les hashtags qui font, avec un vilain jeu de mots, flores, sur le réseau « let kids be kids », « unplugged childhood » etc. peuvent être mis en perspective assez aisément. D’autres publicités célèbres des décennies passées ont également joué sur ce lien fort entre enfance et nature (je pense notamment au fameux jambon rose et à sa petite musique, mis en scène avec un jeune garçon s’amusant au bord d’un ruisseau avec un jouet naturel élaboré avec les matériaux environnants …). 

Les enfants jouent avec la nature, dans la nature, avec ses composantes naturelles. Du minéral au vivant, de l’air à l’eau, tout y passe. Les fleurs deviennent danseuses, l’herbe siffle, et les galets ricochent.

La nature est également un lieu d’observation riche. Même lorsqu’on ne parle pas encore de biodiversité. Rappelez-vous l’émerveillement du petit Marcel, joliment transcrits par Pagnol dans la Gloire de mon père. Convoquez vos souvenirs de Lili des Bellons, le petit berger des vallons du Garlaban qui enseigne au jeune citadin à observer, écouter et imiter la nature. Et à s’amuser. Ou à impressionner son jeune frère.  

Eloge de la nature, du jeu et de la biodiversité avant l’heure. 

L’appeau est l’un de ces jouets qui s’inscrivent dans le temps long et que l’on redécouvre à chaque fois. 

La danse des coquelicots – Mael Garré – Flickr

Jouet éco-responsable à replacer sur le devant de la scène : l’appeau

L’appeau, appelé parfois appelant, sert, comme son nom l’indique, à appeler les oiseaux.

Le principe, connu de tous, est simple : imiter le son de l’oiseau pour l’attirer.

L’appeau peut être le plus simple appareil : les lèvres, les mains, que l’on utilise pour siffler ou l’herbe, le roseau que l’on fait vibrer dans l’air.

L’appeau peut être plus travaillé, en bois, en métal ou même en caoutchouc. Certes, il est aussi depuis ses débuts un instrument de chasse, et l’on peut, une fois encore évoquer les écrits de Pagnol pour en témoigner.

Mais l’appeau est aussi l’instrument de prédilection des amateurs et des passionnés d’oiseaux et de nature. Pour les enfants, il s’agit d’apprendre à observer. D’apprendre à découvrir la nature proche. Car la biodiversité commence au seuil de nos jardins, de nos forêts.
(Chiffre choc. De 2003 à 2016, la population de moineaux domestiques a chuté de 73 % à Paris)

L’appeau c’est aussi l’apprentissage du temps. Car si certains modèles sont simples à apprivoiser, d’autres nécessitent un peu plus de pratique. Et puis, pas certain que les oiseaux que vous imitez pointent leurs plumes dans la minute.

Intemporel, simple et capable de reproduire sons et chants d’oiseaux complexes et multiples, l’appeau a de quoi séduire le plus grand nombre. Enfin, si l’on aime le chant des oiseaux :). Il est idéal comme jouet d’éveil et jeu d’apprentissage. Une autre forme de ce que l’on appelle les jeux d’imitation !

 

Expérimenter la bio diversité avec Quelle est belle compagny

Quelle est belle company : amoureux de la nature depuis plus de 40 ans

Derrière ce nom aux sonorités étranges, un passionné d’ornithologie et de nature. Qui, depuis les années 1970 s’attache à concevoir, inventer et fabriquer ces petits instruments de musique naturelle.

François Morel, naturaliste, ornithologue, membre de la ligue de protection des oiseaux a créé Quelle est Belle en 1981. Mais en réalité, son entreprise est l’aboutissement d’une passion d’enfance. François Morel a commencé tout petit à écouter les oiseaux sur la montagne de Lure. Il observe les chasseurs de grive appeler les oiseaux avec des sifflets. Lui  commence à créer ses propres instruments pour satisfaire son ambition de gamin : parler avec les oiseaux.

Inventer et créer des appeaux c’est continuer son rêve d’enfant. Pour enseigner et permettre aux aux autres enfants à parler aux oiseaux. Il s’est appuyé sur des artisans tourneurs. Ils ont réalisé des essais, et ce fut long pour mettre au point les premiers modèles.

40 ans plus tard, il a réussi à créer 120 modèles et en commercialise une soixantaine. Moineau, mésange, hirondelle, fauvette ou encore pigeon et merle noir…

Et son émerveillement semble intact. Ce passionné avoue rédécouvrir chaque année au printemps les chants des oiseaux. Des migrateurs notamment.

Un jouet eco responsable et « local »

Les appeaux de Quelle est belle company sont éco responsables, mais ils présentent également une dimension locale. Car, pour inventer un appeau, son créateur doit fréquenter l’oiseau qu’il cherche à imiter. D’où une collection centrée sur les oiseaux du sud de la France, et plus généralement sur les oiseaux d’Europe.

François Morel raconte ainsi que sa première incursion sur le sol américain s’est soldée par un échec cuisant pour la simple raison que ses appeaux ne correspondaient à aucun oiseau du territoire… Ce fut un peu différent au Japon, où il a pu retrouver des espèces proches des nôtres (rossignol, merles ou mésanges). Il a donc spécialement conçu des coffrets dédiés au marché américain.

Des jouets en bois locaux par ce qu’il sont fabriqués en France, avec des essences locales. 

Et comme nous sommes au printemps, l’appeau est aussi un jouet de saison. Allez, on tend l’oreille. Les oiseaux chantent : optez pour une manière ludique de découvrir la faune locale et de s’éveiller à sa richesse. 

 

Ressources complémentaires sur les appeaux de Quelle est belle company

Catalogue complet des appeaux

À lire aussi…