Les plus belles billes du monde !

Si comme nous, les billes font partie de votre univers d’enfant. Si comme nous, les billes ont animé vos “récré” pendant des années. Venez à la rencontre de Manuel et Claire, les fondateurs de Billes & Co, les billes stars de la cour de récréation.

Quand le hasard fait bien les choses

Il était une fois un designer, et une rédactrice, qui au détour d’une réunion, tombent nez à nez avec un stock de billes, de belles billes. Et qui, devant ses petits trésors de verre qui leur rappellent leur enfance, se prennent à rêver. Pendant trois ans, ils partent à la recherche des billes. De jolies billes. De billes comme on n’en rencontre plus dans les magasins de jouets.

Ils voyagent, se demandent comment elles sont fabriquées, poussent la porte des ateliers, lisent les travaux d’historiens. Ils partent à la rencontre des billes du monde. Et se rendent vite compte que les billes racontent une histoire différente dans chaque pays. Et réalisent qu’on n’est pas forcément condamné aux billes de verre, les agathes, vendues en filet plastique à la caisse des supermarchés, ou entre les rayons crayons et jouets.

Ils évoquent notamment les Etats-Unis. A leur grande surprise, les billes y sont présentées dans des coffrets, véritables écrins. 

Manuel, qui a designé pendant 10 ans des packagings, s’émeut devant le décalage manifeste entre la valeur esthétique des billes et la pauvreté de leur apparence. 

Alors, fin 2018, ils créent Billes & Co. Ils se lancent. Ils imaginent leurs collections. Se disent qu’aujourd’hui encore il y a la place pour de belles billes, qui plairont tant aux parents qu’aux enfants.  Et partent à la recherche d’ateliers de fabrication de billes dans le monde entier.

Les plus belles billes du monde viennent du Mexique et de Bohème …

Les billes sont fabriquées de manière industrielle ou de manière artisanale. 

Pour ce qui est des billes industrielles, c’est au Mexique que l’on trouve les plus belles. Le pays a su conserver un savoir-faire ancien, avec des techniques précises de travail du verre, et une exigence de qualité extrême. Ce sont les seuls qui assurent un suivi couleur, un calibrage homogène… On trouve également des usines de billes en Chine, mais avec une maîtrise inférieure des techniques de travail. 

En Bohème en revanche, on trouve encore des artisans du verre, rompus aux techniques de soufflage de verre, qui fabriquent chaque bille à la main. 

Les billes mexicaines de Billes & Co proviennent de  de fournisseurs européens car l’entreprise est encore trop petite pour pouvoir assumer seule les seuils minimaux de commande exigés par les Mexicains….

… et façonnent des collections et des univers conçus en France

Et plus exactement dans l’atelier de Billes & Co où Manuel et Claire imaginent les univers, créent et fabriquent les coffrets. Ils font tout à deux, ce qui leur permet de conserver une grande cohérence dans leurs gammes produits. 

Les billes sont rangées à la main en France, dans des coffrets carrés ou rectangulaires. A la fois pour mettre en valeur leur esthétique, mais également pour apprendre à ranger en jouant.

Leur objectif, avec leurs différents univers, est de déclencher le réflexe ancestral du joueur de billes : l’envie de collectionner. 

Les billes de Billes & Co racontent une histoire. Tout en permettant à l’enfant de développer son imaginaire. 

Les beaux magasins de jouets et les concept stores ne s’y sont pas trompés. A l’heure où Amazon devient omniprésent, il est important de retrouver les fondamentaux de la relation client.

Aujourd’hui présents dans plus de 80 points de vente physique, ils ont reçu un accueil chaleureux. Certaines boutiques se refusaient à commercialiser des billes pauvrement emballées, jugées peu présentables.

Les billes comme porte d’entrée du rêve

Quand on a échangé avec Claire et Manuel, on a retrouvé un champ sémantique proche du nôtre. Ils nous parlent d’éducation au beau, au rêve. Ils nous parlent d’une enfance qui retrouve ses valeurs, autour du beau et du partage.

Leur ambition ? Ne plus voir de billes vendues en filets plastiques dans les magasins de jouets. Démocratiser cette manière de commercialiser les billes et de leur rendre leurs lettres de noblesse.

Tourner la page du jetable. Réapprendre aux enfants l’importance de prendre soin des belles choses. En n’oubliant pas que les billes sont souvent les premières monnaies d’échange des enfants. Elles sont un marqueur de l’échange social.

Les billes sont aussi pour eux un facteur de développement de la motricité. Une première forme de véhicule. Elles roulent, on les guide, on les pilote…

Ils défendent une manière libre de jouer. où chaque groupe est libre de définir ses règles du jeu. 

 Ce sont aussi des univers colorés. Car ils n’avaient pas envie d’austérité et souhaitaient rester dans le ludique et le sympa. 

Alors, offrir un coffre c’est donner à votre enfant la clef d’entrée pour une bulle esthétique : dragons ou licornes, pastels ou tons vifs, à vous de voir quelle porte vous avez envie de pousser. 

Les coffrets en eux-mêmes sont de petits trésors graphiques dessinés par Manuel. 

Pour ceux qui redoutent l’éparpillement des billes dans leur salon, nulle crainte. Les boîtes sont des invitations au rangement et des objets déco design. Et pour les enfants, des petits coffres au trésor !

Les plus belles billes sont écolo 

Manuel et Claire ne veulent pas surfer sur la vague écolo. Leur démarche s’inscrit dans le temps long, et est davantage d’ordre esthétique. Mais quand on échange avec eux, on trouve vite des préoccupations éthiques. 

Les billes sont fabriquées dans des matières recyclées et sont  recyclables. Pas de place pour le plastique dans ces univers. 

Les boîtes sont en carton recyclé, de même que le rembordage. Le papier est imprimé en France, chez un imprimeur labellisé imprimvert.

Alors, vite, on craque. Pour le projet comme pour les billes. Avec elles, vos enfants seront les stars de la cour.

Pour lire d’autres histoires de billes

À lire aussi…